Artisanat sucré d'Allemagne : pâtisseries et douceurs régionales à tester absolument

Artisanat sucré d’Allemagne : pâtisseries et douceurs régionales à tester absolument

4.8/5 - (10 votes)

Si la gastronomie allemande est souvent associée aux saucisses, bières et autres mets salés, elle n’en reste pas moins riche en douceurs sucrées. D’une région à l’autre, les spécialités varient, offrant un panorama de saveurs à la fois traditionnelles et surprenantes. De la Bavière à la Saxe en passant par le Bade-Wurtemberg, découvrons ensemble ces délices sucrés qui font la fierté de l’Allemagne.

Délices de Bavière : à la découverte des spécialités pâtissières

Délices de bavière : à la découverte des spécialités pâtissières

Dampfnudeln : un classique bavarois

Dans le Sud de l’Allemagne, en particulier en Bavière, le dampfnudeln, sorte de gros pain cuit à la vapeur servi chaud avec une compote de fruits ou une sauce vanille, est un incontournable du goûter. Cette recette simple et réconfortante a traversé les siècles sans prendre une ride.

Kaiserschmarrn : l’empereur des desserts

Le kaiserschmarrn, littéralement « égarement de l’empereur », est une autre merveille bavaroise. Ce dessert, composé d’une crêpe épaisse déchirée en morceaux et saupoudrée de sucre glace, doit son nom à l’empereur François-Joseph Ier qui en raffolait.

La richesse des desserts bavarois est un véritable voyage gustatif. Mais la suite de notre périple nous mène vers l’Est, à la rencontre des trésors sucrés de la Saxe.

Les trésors sucrés de la Saxe : un héritage gourmand incontournable

Les trésors sucrés de la saxe : un héritage gourmand incontournable

Stollen : le gâteau de Noël par excellence

C’est sans doute le dessert le plus connu de la région : le stollen ou Christstollen, un gâteau dense aux fruits confits et aux amandes, généreusement recouvert de sucre glace, dont la forme évoque celle d’un enfant emmailloté.

Eierschecke : une tarte trois en une

L’eierschecke, cette tarte à trois couches alliant pâte brisée, fromage blanc et crème pâtissière, est typique de la Saxe mais aussi très appréciée dans toute l’Allemagne. Son nom vient du mot saxon « Schacke », qui signifie couche.

Ces délices saxons offrent un parfait résumé de ce que peut être l’art culinaire allemand : traditionnel, généreux et surtout gourmand. Poursuivons notre voyage à travers les douceurs allemandes en nous dirigeant maintenant vers le Bade-Wurtemberg.

Bretzels et au-delà : l’art du sucre en Bade-Wurtemberg

Bretzel sucré : une twist sur un classique

Certes, le bretzel salé reste le plus connu, mais sa version sucrée, garnie de beurre et saupoudrée de sucre est une vraie merveille à découvrir.

Maultaschen aux fruits : des raviolis pas comme les autres

Le Bade-Wurtemberg est aussi réputé pour ses maultaschen, sortes de gros raviolis. Les versions sucrées aux fruits sont moins connues mais tout aussi savoureuses.

Après ces délices du Sud-Ouest allemand, place maintenant à la magie des fêtes avec l’Avent en Allemagne.

L’Avent en Allemagne : les biscuits et gâteaux de Noël traditionnels

L'avent en allemagne : les biscuits et gâteaux de noël traditionnels

Lebkuchen : le biscuit qui sent bon Noël

Avec son mélange d’épices douces et son glaçage au sucre ou au chocolat, le lebkuchen, proche parent du pain d’épices français, est un indispensable des festivités hivernales en Allemagne.

Spritzgebäck : des biscuits croquants et fondants

Rien ne dit mieux Noël que ces petits biscuits sablés pressés à travers une douille pour leur donner cette forme si caractéristique. Le spritzgebäck se décline en plusieurs saveurs : vanille, chocolat ou encore noisette.

Ces biscuits sont typiques des marchés de Noël allemands où ils sont vendus par milliers. Mais qu’en est-il des spécialités du Nord de l’Allemagne ?

La Hanse sucrée : friandises originales du nord de l’Allemagne

Franzbrötchen : la gourmandise hambourgeoise

Spécialité de Hambourg, le franzbrötchen, une petite brioche à la cannelle, est un véritable délice au petit-déjeuner ou en dessert.

Berliner Pfannkuchen : une douceur fourrée à ne pas manquer

Ces beignets ronds et moelleux, souvent fourrés à la confiture ou à la crème pâtissière, sont un classique des pâtisseries allemandes. Le berliner pfannkuchen, malgré son nom, n’a rien à voir avec les pancakes !

Et pour finir notre tour d’Allemagne sucrée en beauté, arrêtons-nous sur le travail des chocolatiers allemands.

Chocolatiers allemands : une touche d’innovation dans la tradition

Ritter Sport : un carré de plaisir

Ritter Sport, avec ses carrés pratiques et sa grande variété de saveurs, a su s’imposer comme une marque incontournable du chocolat allemand.

La chocolaterie Fassbender & Rausch : entre tradition et modernité

Située à Berlin, cette chocolaterie est réputée pour ses figurines en chocolat et ses créations originales qui allient qualité artisanale et innovation.

En résumé, le patrimoine sucré de l’Allemagne est aussi diversifié que savoureux, avec des spécialités issues des quatre coins du pays. Que ce soit en Bavière avec le dampfnudeln et le kaiserschmarrn, en Saxe avec le stollen et l’eierschecke, ou encore en Bade-Wurtemberg avec le bretzel sucré et les maultaschen aux fruits. Sans oublier bien sûr les biscuits de Noël traditionnels comme le lebkuchen et le spritzgebäck, les friandises hambourgeoises comme le franzbrötchen et berliner pfannkuchen, ou encore la finesse des chocolats Ritter Sport et Fassbender & Rausch. Ce voyage culinaire prouve s’il en est besoin que l’Allemagne a bien plus à offrir que des saucisses et de la bière.

Retour en haut